Inspiration du weekend en domotique

Le retour de mon article d’inspiration avec au menu cette semaine quelques liens vers domo-blog et laboiteajb 🙂

Réutiliser une télécommandes de portail dans jeedom

Si comme moi vous vous êtes retrouvé avec une télécommande multi-bouton mais qu’un seul sert vraiment, cela peut vous servir. Cela nécessite un peu de matériel, mais au moins vous pourrez faire des trucs rigolos genre démarrer le robot de ménage avec un bouton ou… faire parler vos enceintes pour dire avec la voix de Homer « D’oh » oui, bon, OK on se satisfait de pas grand chose…

https://www.domo-blog.fr/controle-jeedom-telecommande-portail-toutes-marques/

Mettre en place des designs sous jeedom

Tout à fait autre chose, mais voilà un sujet « compliqué » : comment mettre en place un design jeedom de qualité. L’article de domo-blog est intéressant et permet de poser de bonnes bases. Attention par contre, lors de la migration de jeedom V3 à V4, il faut refaire les designs!

https://www.domo-blog.fr/design-jeedom-comment-mettre-en-place-une-interface-tablette-tactile-belle-et-fonctionnelle/

Connecter le compte enedis / linky a jeedom

Oui je sais, « il paraît » que Linky c’est mal, que ça tue les bébés phoques ou je ne sais quoi. … mais vu l’avancement de l’installation, on va tous finir en France à avoir un compteur communiquant, donc … il faut s’y faire.

Alors, pour cet article, si votre compteur est un Linky, ET si votre central électrique est en zone couverte ET si vous avez ouvert un compte Enedis pour visualiser les informations … alors vous aurez sur votre compte Enedis des informations régulières sur votre consommation, pseudos anonymisées. Et si on en profitait pour l’intégrer à Jeedom ? C’est le but de l’article suivant :

https://laboiteajb.fr/jeedom-connecter-un-compteur-linky/

Petit conseil fourni par un technicien Enedys qui est intervenu en urgence chez moi : bien surveiller l’installation du compteur, surtout au niveau du serrage des arrivées électriques.

Bon week-end à tous!

Mes évolutions de la CR-10

Pour diverses raisons pratiques, pendant notre période de construction de maison/déménagement ma CR-10 est restée pendant quasiment 1 an dans un carton au fond du garage. Une fois le déménagement terminé, je l’ai installée à sa nouvelle place… et là c’est le drame, je n’ai eu que des problèmes.

Problème 1 : Des décalages dans tous les sens de mes couches tout le long de l’axe Z sur des formes pourtant simples. Je nettoie mon imprimante dans tous les sens, je démonte et graisse l’axe Z, et là crac… en réinstallant tout ça je tors le port USB et celui ci arrête de fonctionner et du coup plus d’octoprint. Je me dis tant pis, je vais faire à l’ancienne avec une carte micro-sd.

Problème 2 : Je recommence mes impressions de calibrage, et non seulement j’ai troujours mes décalages en Z et en plus je rencontre de grosses difficultés d’entrainement du filament, l’extrudeur qui claque, pas de plastique qui sort au bout de la buse. La cata donc. Solution apportée par le groupe Facebook (merci à eux d’aillieurs) : il faut remplacer l’extrudeur, la roue crantée était trop usée, le ressort trop détendu, du coup le filament n’avançait pas.

J’ai donc acheté un extrudeur en aluminium sur Amazon. J’ai pris ce modèle : https://www.amazon.fr/gp/product/B07P9WCSWN/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o09_s00?ie=UTF8&psc=1

Pour l’installation j’ai trouvé une excellente vidéo de Creality sur Youtube. En suivant les instructions l’installation a pris 15 min environ.

Grâce à cela, mes problèmes d’impression ont été globalement résolus même mes problèmes de décalge en Z (je ne sais toujours pas pourquoi) , le résultats était même meilleur qu’avant la mise en carton de la machine. J’ai pu comparer avec des cali’cat (ici). Les enfants sont ravis, de nouveaux chats dans leur famille de chats déjà bien grande.

Problème 3 : Mais il restait encore un point au niveau du plateau ou justement je n’arrivais plus à faire correctement le niveau. Vraisemblablement, mon plateau en verre s’est déformé durant la période de stockage. J’ai du aller en faire tailler un autre au magasin de bricolage du coin. Je suis obligée de régler le plateau beaucoup plus près qu’avant mais au final ça passe.

Problème 4 : Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes… et bien non. Lors de la tentative de réparation du problème 1, j’ai cassé mon port USB. Adieu donc Octoprint, la caméra, le contrôle a distance etc… Nous avons donc tenté de remplacer le port USB, en en soudant un neuf. Premier branchement, hop la soudure qui lâche, le port USB qui tombe dans le boitier d’alimentation. Je décide donc de remplacer la carte mère de ma CR-10. J’ai demandé conseil sur le groupe Facebook (encore merci) et me voici donc à faire mes courses chez ST-technologie :

J’ai choisi une carte mère de Creality CR10S, afin de pouvoir profiter de fonctions type reprise d’impression après coupure de courant, etc… (ici) . Afin de pouvoir utiliser la carte mère de la CR-10S dans ma CR-10 j’ai aussi du changer l’écran, à cause d’une différence de nappe de raccordement entre l’écran et la carte mère (ici).

La personne de ST-Technologie à qui j’ai eu a faire a été très sympa, il m’a même flashé la carte mère avec un Marlin adapté dans le cadre de la mise en place de la carte dans une CR-10.

A la réception de tout ce matériel, le changement de carte mère a été finalement assez compliqué car il ne suffit pas de changer de place des connecteurs. Pour les ventilos nous avons du créer de nouveaux connecteurs pour les adapter à la carte mère.

Nous avons réussi à refaire correctement le câblage de la nouvelle carte mère à l’aide de l’image suivante :

https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/topic/12818-upgrade-cr10-vers-cr10s/page/2/

Et de cette vidéo qui traitait de ma carte mère spécifiquement (v2.2) :

Une fois le boitier d’alimentation de l’imprimante refermé, je rebranche tous les câbles sur l’imprimante, et je l’allume. Première bonne nouvelle, l’imprimante s’allume. Les ventilateurs ont l’air de tourner. Je commence a tester mes axes pour voir si tout le monde bouge… alors oui ça bouge mais à l’envers. M’étant un peu renseignée sur Marlin (le firmware de la carte mère) j’ai vu que le sens des axes se règle dedans.

Il me faut donc adapter le firmware pour que mes axes fonctionnent dans le bon sens. J’ai trouvé plusieurs tutos extrêmement bien fait pour expliquer tout ça.

  1. Téléchargement, installation et configuration du logiciel de compilation puis téléversement dans l’imprimante => attention il y a eu quelques modifs de paramétrages, il faut aller dans les premiers posts après le tuto et les prendre en compte.
  2. Modifications à faire dans le firmware pour l’adapter à une CR10/ CR-10S => Ce tutoriel est basé sur la version précédente du firmware, mais les commandes sont toujours valables. Elles ne sont juste pas eu même N° de lignes
  3. Un autre tuto basé sur le dernier firmware, j’aime moins car le pourquoi des modifications n’est pas expliqué

Le seul soucis que j’ai eu c’est qu’à la première connection mon imprimante ne s’est pas installée correctement, du coup le téléversement du firmware modifié ne s’est pas fait. J’ai du débrancher / rebrancher puis patienter un peu, et cette fois l’imprimante s’est installée correctement et le téléversement s’est fait.

J’ai maintenant mes axes qui se déplacent dans le bon sens et quelques options sympa comme l’assistance à la mise à niveau du plateau ou la reprise d’impression après coupure de courant qui sont actives.

Reste à faire une vraie impression maintenant 🙂

Jeedom V4 le positionnement GPS

La version V4 de jeedom permet de rajouter des informations de configuration GPS de votre domicile. Ce positionnement est accessible aux plugins, … mais pas directement dans les scénarios.

Comme je suis l’adepte de ne pas dupliquer l’information inutilement, si vous en avez besoin, le plus simple est alors d’utiliser un bloc code et dans le bloc config avec comme clé

  • Pour la latitude info::latitude
  • Pour la longitude -: info::longitude
  • Et pour l’altitude : info::altitude

voir l’aide en ligne : https://jeedom.github.io/documentation/phpdoc/classes/config.html

Alors, à quoi peut servir cette information ? Et bien, on peut par exemple l’utiliser pour calculer les heures de lever / coucher du soleil sans passer par internet :

$latitute=config::byKey("info::latitude");
$longitude=config::byKey("info::longitude");
$sun_info = date_sun_info(time(), $latitute, $longitude);
$sunrise = date("Hi", $sun_info["sunrise"]);
$sunset = date("Hi", $sun_info["sunset"]);

//On peut ensuite soit stocker la valeur
cmd::byString('#[Météo][infos][lever]#')->event($sunrise);
cmd::byString('#[Météo][infos][coucher]#')->event($sunrise);
// ou envoyer a un scénario
$scenario->setData('sunrise', $sunrise);
$scenario->setData('sunset', $sunset);

Bien sûr, comme d’habitude avec jeedom, il existe 36 méthodes pour réaliser cette opération. Vous pouvez également utiliser le plugin meteo, qui marche très bien mais passe par internet. Ou si vous souhaitez le calculer dans votre jeedom, je conseille le script de Kiboost, très bien expliqué, et qui se base : https://github.com/KiboOst/php-sunPos/tree/master/Jeedom

Moi je retourne débugger mes scénarios !

Monitoring via monit et letsencrypt

Après avoir perdu une soirée à résoudre le souci … Je pense que cela mérite un petit article.

L’installation de monit sur un serveur peut s’avérer complexe si on doit la relier à un serveur signé par letsencrypt ;

En effet, monit ne supporte pas le format des certificats du certbot de letsencrypt ET ne permet d’avoir que des droits 600 sur le fichier (grrr).

Il faut donc rajouter un hook de déploiement. Un exemple de hook est disponible ici :

https://www.ringingliberty.com/2017/12/30/monit-lets-encrypt-and-file-permissions/

#!/bin/bash

for domain in $RENEWED_DOMAINS
do
    case $domain in
    example.com)
        cat $RENEWED_LINEAGE/privkey.pem $RENEWED_LINEAGE/fullchain.pem > /etc/monit/pemfile-$domain.pem
        chmod 600 /etc/monit/pemfile-$domain.pem
        ;;
done

Je remercie grandement l’auteur. Mais, l’article d’origine ne le précise pas, ce script de hook de déploiement est à installer (via root) dans l’emplacement:

/etc/letsencrypt/renewal-hooks/deploy

Ensuite, rulez!